Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Lesbienne de 26 ans

Blog Échangiste 26 novembre 2017

Ne me jugez pas. J’aime les filles et c’est ainsi. Je n’y peux rien, elles m’attirent plus que les hommes. Lorsque je vais en soirée ou en boîte de nuit je suis directement attirée par les nanas. C’est hormonal même si ces hommes sont beaux. Moi mon truc c’est les filles et j’y peux rien. J’aime tout chez elle, leur féminité leur comportement et surtout leur façon de faire l’amour. Je suis lesbienne à 100% et je ne changerai pas. Lorsque qu’une fille attirée par une autre fille et qu’elle croise mon regard, je comprends immédiatement qu’elle est attirée par moi alors je l’accoste et j’engage la conversation. Je suis lesbienne et je l’assume totalement et je peux ajouter que je suis fière de l’être.

2878 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Journée mondiale contre l’homophobie

Blog Échangiste 18 mai 2011

À l’occasion de la 7e journée internationale contre l’homophobie, le constat contre cette forme de racisme est préoccupant. En France, on constate une recrudescence des actes homophobes. A l’étranger, certains états ont mis en place une politique qui associe la pénalisation, la persécution et donc la vulnérabilité des minorités sexuelles.

Le 15e rapport annuel de SOS Homophobie dresse chaque année un état des lieux des violences, propos, discriminations dont sont victimes les gays, lesbiennes, bisexuel-le-s et trans en France. Il est basé les témoignages reçus via sa ligne d’écoute ou transmis par courrie, des analyses de l’actualité et de la presse. Publié depuis 1997, il permet de mesurer l’évolution de l’homophobie. « Voit-on des évolutions, de grands changements, une baisse du nombre de témoignages ? Hélas non : les rapports de notre association se suivent et se ressemblent. Pire : après une stagnation du nombre de témoignages (autour de 1 300) les cinq dernières années, 2010 marque un triste record : nous en avons reçu près de 1 500. Les grands domaines dans lesquels l’homophobie et la transphobie s’expriment sont encore au rendez-vous : Internet est en tête, suivi de près par les discriminations et les violences dans des lieux publics, au travail, dans le voisinage, dans la famille et l’entourage proche » précise ainsi l’éditorial de ce rapport.

1058 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  • Une soirée de feu dans un club échangiste

    par sur 15 juin 2018 - 0 Commentaires

    Avec ma copine nous sommes dans le libertinage et l’échangisme. Chaque été nous allons dans le sud de la France au Cap d’Agde pour nos vacances. L’été dernier, nous faisons la connaissance d’un couple fort sympathique de notre génération, la trentaine environ. On apprend avec Caroline, ma copine, qu’ils sont mélangistes et qu’ils pratiquent aussi […]