Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Les fantasmes des femmes

Blog Échangiste 13 juillet 2011

Contrairement aux idées reçues, les femmes fantasment autant que les hommes. Une bonne nouvelle, puisque que ces images et scénarios libidogènes contribuent à une sexualité épanouie. Zoom sur les fantasmes féminins et leur sens caché.

> Faire l’amour dans la nature
Sur la plage, dans la forêt, entre deux bottes de foin ou au milieu des herbes hautes, le câlin en pleine nature est un fantasme répandu dans l’imaginaire féminin. Une envie qui répond à un besoin de liberté, de sensualité ou qui rappelle un moment agréable vécu pendant les vacances par exemple.

> Faire l’amour avec un inconnu
Céder à un homme rencontré à l’instant, faire tomber toutes les barrières et s’abandonner au plaisir sans honte ni culpabilité : voilà ce que cache l’envie d’une étreinte torride et furtive avec un mystérieux inconnu.

> Faire l’amour dans un lieu insolite
Au resto, dans les cabines d’essayage, à l’arrière de la voiture dans un parking… Faire l’amour dans un lieu public, c’est un fantasme de femme banal. On prend le risque d’être surpris et la peur augmente l’excitation sexuelle. On cherche aussi à capter le regard des autres, peut-être a-ton manqué d’attention durant l’enfance.

> Faire l’amour avec une célébrité
George Clooney, Brad Pitt, Jude Law… tous sont de véritables fantasmes féminins. Beaucoup de femmes rêvent d’un corps à corps avec un sex symbol. Plus que leur physique très avantageux, c’est surtout les scènes de films très chaudes dans lesquelles on a pu les admirer qui suscitent le désir.

> Faire l’amour à plusieurs
Avoir plusieurs hommes à sa disposition, être le centre de toute leur attention, c’est le pied total ! Mais ce fantasme féminin révèle surtout un vide à combler au sein du couple, un manque de communication et d’intimité entre deux partenaires. L’invité sert alors de médiateur entre les deux amants.

> Faire l’amour avec une femme
Quand une femme fantasme de faire l’amour avec une autre femme, faut-il forcément y voir une homosexualité refoulée ? Absolument pas. Ce fantasme signifie simplement que l’on se sent bien avec le même sexe que soi, et que l’on a envie de douceur, de sensualité, de complicité.

> Le fantasme de l’uniforme
Pompier, pilote de ligne, policier… Ah, le prestige de l’uniforme et son potentiel ultra érotique ! Ces tenues évoquent le pouvoir, l’autorité, la domination.

> Un peu d’exotisme
Etre la favorite d’un harem, Faire l’amour au milieu de bêtes féroces ou bien dans l’Orient-Express : voilà des situations exotiques hautement libidogènes ! L’origine de ces fantasmes de femme ? Une envie d’évasion ou tout simplement un besoin de briser la routine sexuelle.

1136 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Comment faire un striptease ?

Blog Échangiste 8 mai 2011

Quoi de mieux qu’un strip-tease pour émoustiller son homme et faire grimper sa libido ? Nos conseils et autres techniques pour maîtriser l’art de l’effeuillage en toute sensualité.

Une danse érotique
Pratiqué dans les clubs et les boîtes de nuit, le striptease provient de l’anglais « strip », déshabiller et « tease » exciter. C’est un spectacle de danse érotique, au cours duquel la femme (ou l’homme !) se déshabille lentement, en retirant un à un ses vêtements au rythme d’une musique sensuelle. Plus la danseuse est habillée, plus le striptease durera longtemps. Parce que le striptease est un excellent préambule aux câlins, pas besoin d’être une professionnelle pour le pratiquer : vous aussi, vous pouvez « allumer » votre homme en toute intimité.

Les règles d’or

> La préparation
– Entrainez-vous à danser devant votre miroir, travaillez votre déhanché et votre sensualité dans vos gestes.
– Faites peau neuve : vous devez vous montrer sous votre meilleur jour, il faut donc être nickel de la tête aux pieds. Un petit gommage vous fera la peau douce et satinée. L’épilation est évidemment obligatoire (aisselles, jambes et maillot). Ensuite, hydratez votre corps avec un lait nourrissant, ou mieux, avec une huile pailletée.
– Enfilez des dessous affriolants : choisissez une belle parure de lingerie en dentelle ou en soie, noire ou rouge de préférence. Bien sûr, bas et porte-jaretelles assortis sont de rigueur, les hommes en raffolent.
– Optez pour une tenue très sexy et facile à enlever : jupe fendue, escarpins et chemisier (indispensable pour le déboutonnage langoureux). Les plus fantaisistes pourront aussi choisir une tenue plus originale pour l’occasion, en fonction des fantasmes de leur homme : panoplie d’infimière, d’écolière, d’hôtesse de l’air…
– Sélectionnez une musique d’ambiance : le rythme doit être lent, les accords sensuels. Un incontournable : « You can leave your hat on » de Joe Cocker, la chanson sur laquelle Kim Basinger fait son fameux striptease dans le film « Neuf semaines et demi ».
– Tamisez la lumière, cela crée une atmosphère sexy, et en prime, cela camoufle vos petits défauts.
– Installez votre spectateur dans un fauteuil : vous pouvez décider de lui attacher les mains avec des menottes pour pimenter le spectacle.

> La technique
– Pendant toute la danse, regardez droit dans les yeux votre spectateur. Vous ne devez pas le lâcher des yeux. Profitez-en pour lui envoyer des regards brûlants au rythme de la musique. Attention, pas question d’enflammer le dancefloor, vos mouvements doivent être lents et précis.
– Jouez avec vos mains, caressez les parties de votre corps sur lesquelles vous voulez attirer son attention.
– Après avoir dansé pendant une minute, commencez l’effeuillage. On commence toujours par enlever le haut. Otez d’abord votre chemiser, très lentement, en déboutonnant un bouton l’un après l’autre, pour jouer sur la frustration et faire durer le plaisir. Puis laissez-le glisser sur le sol.
– Jouez avec les vêtements que vous retirez : passez votre ceinture autour de son cou, envoyez-lui votre soutien-gorge.
– Au fur et à mesure que vous vous déshabillez, approchez-vous de votre spectateur et titillez son désir en l’effleurant. Mais attention, Monsieur n’a pas le droit de toucher !
– N’hésitez pas à utiliser des accessoires pour la mise en scène : une chaise (pour des positions suggestives), un chapeau, un foulard… Laissez parler votre imagination !

Pour vous perfectionner
Vous n’êtes pas encore à l’aise ? Vous aimeriez faire une surprise à votre homme pour son anniversaire ? Sachez qu’il existe désormais des cours de striptease. Des leçons de pole dance (autour d’une barre en fer) et de lap dance (avec une chaise) sont désormais proposées dans des clubs branchés.

1189 vues au total, 1 vues aujourd'hui

Faire l’amour attaché

Blog Échangiste 30 avril 2011

Simple jeu érotique ou véritable fantasme de domination, faire l’amour attaché est une pratique qui pimente les ébats de plus d’un couple ! Pieds et poings liés, les sensations peuvent être décuplées car un sentiment de vulnérabilité s’ajoute à l’excitation physique. Conseils:
> Les « trucs » pour faire l’amour attaché
Les menottes : Véritable réplique de celles utilisées lors de gardes-à-vue ou revisitées façon « jeux coquins » en fourrure rose, elles sont l’instrument indispensable pour ce genre de pratique !
Les cordes ou lacets : À défaut de menottes solides, de simples lacets peuvent faire l’affaire. À condition à ne pas les serrer trop fort !
Les ceintures : Moins pratiques pour attacher correctement les poignets, elles permettent néanmoins de donner une tournure légèrement SM au câlin… Douillets et douillettes s’abstenir.
> Les positions pour faire l’amour attaché
Missionnaire : Faire l’étoile de mer, vous aimez ? Pieds et poings liés, vous risquez d’aimer encore plus, et votre partenaire aussi ! Il ressentira un sentiment de toute puissance qui devrait exciter ses sens en un rien de temps. Il pourra également s’occuper de votre corps à sa guise, sans que vous puissiez le retenir.
Levrette : Dos à lui, les mains attachées, vous n’aurez une fois de plus aucun contrôle sur la situation… Votre partenaire risque d’apprécier sa soudaine posture de mâle surpuissant.
Cunnilingus : Votre partenaire pourra enfin s’y adonner tranquillement : plus de mains devant les yeux ou de jambes qui se referment. Pour vous : plaisir garanti !
> Quelques idées de mises en scènes
La séquestration : Pour rendre la situation plus excitante encore, pourquoi ne pas jouer une petite scène du fameux film d’Almodovar Attache-moi ! . Si votre chéri est bon acteur, vous risquez de ne plus avoir envie d’être détachée…
L’emprisonnement : Qui n’a jamais fantasmé sur l’uniforme seyant d’un gardien de la paix ? Si en plus il a des menottes à portée de main, la nuit au poste devrait être mémorable !
> Et si c’était lui qu’on attachait ?
Et oui, après tout on est au XXIe siècle, et qui dit homme ne dit plus forcément dominateur ! Sans pour autant jouer les castratrices, vous pouvez montrer à votre cher et tendre que ce soir, c’est vous qui décidez ! À coup sur, il prendra plaisir à se laisser faire et à ne plus rien contrôler.
Les positions de prédilection si vous l’attachez : l’andromaque ou la fellation, mais aussi caresses et baisers sur tout son corps… Montrez-lui qui est le chef !
> Précautions à prendre :
– Ne forcez jamais quelqu’un et ne vous forcez jamais vous-même à pratiquer cette technique. Si vous angoissez à l’idée d’être « prisonnière », si vous avez des tendances claustrophobes, ou si c’est votre première fois avec ce partenaire, il vaut mieux éviter.
– N’oubliez pas de vous détacher avant de plonger dans un sommeil profond suite à vos ébats énergiques. Des liens trop serrés peuvent couper la circulation du sang et provoquer engourdissements ou crampes.

1609 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  • Femme nudiste

    par sur 26 novembre 2017 - 0 Commentaires

    Bonjour, je suis une jolie femme de 37 ans qui adore cotoyer les plages nudistes sur la Côte d’Azur. cela peut vous paraître bizarre mais ça m’excite de voir tous ces corps totalement nue. Des femmes à gros nichons, des hommes avec des gros sexe… Je me sens dans mon élément. Un jour, il devait […]

  • J’adore la double pénétration

    par sur 26 novembre 2017 - 0 Commentaires

    Je la pratique régulièrement avec des hommes qui aiment cela aussi. J’aime qu’on me pénètre par tous les orifices. Une bite dans l’anus et une autre dans la chatte en même temps. J’aimerais bien aussi essayer un trio avec une queue à sucer en même temps. Ce serait tellement excitant pour moi de faire jouir […]

  • Lesbienne de 26 ans

    par sur 26 novembre 2017 - 0 Commentaires

    Ne me jugez pas. J’aime les filles et c’est ainsi. Je n’y peux rien, elles m’attirent plus que les hommes. Lorsque je vais en soirée ou en boîte de nuit je suis directement attirée par les nanas. C’est hormonal même si ces hommes sont beaux. Moi mon truc c’est les filles et j’y peux rien. […]

  • Je me rends régulièrement au Cap d’Agde en vacances

    par sur 26 novembre 2017 - 0 Commentaires

    Je m’exhibe nue devant des hommes inconnues a qui ne se gênent pas pour sortit leurs pénis bien dur et se masturber devant moi dans des coins un peu isolés sur la plage. Il m’arrive parfois d’en sucer certains devant mon marri et cela l’excite beaucoup. Il se masturbent comme tous les autres hommes pendant […]