Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Une soirée époustouflante dans un club de la région

Blog Échangiste 15 juillet 2018

Nous sommes le 31/12 de cette même année civile qui avait suivi notre spectaculaire soirée Au cap d’Agde en France métropolitaine avec ce couple d’ami Parisiens fort sympathique. Nous somme restés en contact et les avons même convié chez nous au Québec pour passer le nouvel an. Arrivés la veille au Québec avec Caroline nous leur faisons visiter cette province de Montréal. Ils ont notamment apprécié « le vieux port » réputé pour sa vie active. Très vite, Virginie, cette belle blonde libertine, est emballée à l’idée de passer le nouvel an dans un club libertin de la région. Son mec, Caroline et moi-même sommes aussi emballés et excités à la fois. Le lendemain, nous nous retrouvons tous les quatre à l’entrée d’un club échangiste réputé au Quebec! Avant d’y rentrer nous avons même le temps de discuter avec d’autres couples venant de Montréal entre autres..

Une fois à l’intérieur nous sommes accueillis par trois jolies filles dans un somptueux décor. La lumière bleu tamisée à la manière d’une discothèque recouvre tout le club. Il y avait un bar qui se trouve au milieu de la pièce non loin du DJ.. Des endroits câlins sont séparés par des rideaux de la salle. Tous les quatre s’engageons vers un espace salon pour y prendre place. Je ne connais pas trop ce club, c’est surtout Caroline Qui m’en parle souvent. Ce qui me surprend au départ, c’est la moyenne d’âge plutôt jeunes des gens, environ 35 et 40 ans.. Une des splendide hôtesse du club nous sert à boire : son regard nous balaye tous les quatre. Sa mini jupe transparente et son décolleté ne nous laisse pas indifférent même nos compagnes respectives! Nous discutons de tout et de rien et notamment de cette fameuse soirée au Cap quelques mois plutôt. Un moment, j’ai senti dans le regard de Virginie que ça ne l’avait pas laissée indifférente.. On se rapproche doucement de la nouvelle année. Toutes ces femmes dans le club étaient merveilleuses ; elles s’étaient mise en tenues ultra sexy et bandantes. On aperçoit des couples en train de se peloter à travers les rideaux. Le ton monte, on entend des gémissements de nanas un peu partout dans les coins câlins. Ça laisse penser que leur minou sont en train d’aboyer sous des coups de langue ou coups de queues : ça fait rire et exciter à la fois Caroline et Virginie qui subitement commencent à se caresser leur cuisse nues et musclées. Virginie est assise en face de moi et son mec est en face de Caro qui en train de lui masser la verge avec son pied. Je vois que son son sexe est complètement érigé à travers son pantalon : il a un semi=croquant le pervers. Sa compagne, comme pour me lancer un appel, lève méthodiquement sa jupe et là surprise, elle ne porte pas de culotte ! Je suis excité ! Caroline cette fois-ci elle est au ange. D’un coup, elle se met à genou et lèche la chatte rasée de Virginie, Elle a la bouche complètement trempée car Virginie mouille déjà comme c’est pas permis. Entre temps le mec avait enlevé son pantalon car c’était jouissif pour lui. Très excité aussi je me masturbe le poireau sous mon pantalon. Un couple aguicheur observe la scène non loin de nous. La femme qui à l’air très excitée caresse sa poitrine, regarde son mec puis nous regarde à nouveau et fissent par s’embrasser intensément. J’ai eu l’impression qu’ils vouaient nous rejoindre..

Nos conversations ont laissé la place à de l’échangisme intense entre nous quatre. Puis l’hôtesse de tout à l’heure vient nous indiquer qu’il faut plus aller dans un endroit adéquat. Elle aussi avait certainement envie de participer. Quasiment tous dévêtus, nous rejoignons un splendide endroit où se trouvent plusieurs coins câlins séparés par ces rideaux. Des couples s’en donnaient à cœur joie : Une femme était sur le dos jambes repliées sur la tête et était en train de se faire brouter la chatte par une autre nana. Quel pied quand vous voyez ça… Une fois installés, le mec et moi-même étions au ange. Virginie nue comme un verre s’empale sur mon calibre bien dure en position assise; je suis couché sur le dos et par des va et viens je sens que ça va exploser tout en lui caressant ses seins atomiques ! Caroline est le mec nous imitent à l’identique pendant qu’elles s’embrassent comme des folles sur la bouche. A coté, séparés par un rideau, deux nanas et un mec jettent de temps à autre des coups d’oeils malicieux et coquins: Ce lascar devait prendre son pied avec ces deux belles brunes. L’une d’entre elle avait certainement rejoins le couple en question pour un trio. Puis comme surpris, les trois d’à coté s’arrêtent brusquement et nous regarde : Mon gémissement les avait certainement surpris ; je venais d’envoyer la semence sur la poitrine de Virginie. Ma copine, cette sacrée coquine, lui lèche les seins et avalait même mon foutre. Pendant ce temps, le mec de Virginie en faisait autant et envoyait son sperme bien blanc et épais dans la bouche de « Caro ». Comme pour lui faire profiter du cadeau elle le déverse en totalité dans celle de Virginie qui l’a avalait jusqu’à la dernière goutte. Ça été un moment de pure bonheur pour tous les quatre, le tout sous le regard du couple de tout à l’heure qui visiblement nous observait depuis un moment s’en qu’on y face attention : comme nous, ils ont dû prendre du plaisir à voir le visage recouvert de foutre de sa femme. 00H00 étaient passé de quelques minutes pour un bouquet final en apothéose..
Décidément nous nous souviendrons de cette année épique. Entre le Cap d’Agde et « la rumeur », avec Caro on a connu deux soirées merveilleuses qui en appelleront d’autres, c’est certain..

La soirée n’était qu’à son balbutiement. Je vous raconterai la suite une prochaine fois.
Car ça vaut le détour..

2504 vues au total, 4 vues aujourd'hui

Une soirée de feu dans un club échangiste

Blog Échangiste 15 juin 2018

Avec ma copine nous sommes dans le libertinage et l’échangisme. Chaque été nous allons dans le sud de la France au Cap d’Agde pour nos vacances. L’été dernier, nous faisons la connaissance d’un couple fort sympathique de notre génération, la trentaine environ. On apprend avec Caroline, ma copine, qu’ils sont mélangistes et qu’ils pratiquent aussi l’exhibitionnisme, surtout chez madame. Eux sont originaire de la région Parisienne. Coïncidence, leur gîte de vacances est à une encablure du nôtre. Nous avons passé de merveilleuses vacances ensemble entre repas et rigolades. Pour fêter notre départ, la veille, tous les quatre, allons dans un club mélangiste du camp. C’était chaud ce soir là, surtout le gars qui n’arrêtait pas de se frotter à « Caro ». Ça l’amusait et moi aussi.

Très coquins, Caro et moi, voyant tout ces couples baiser dans ce club mélangiste, nous a encore plus motivé de baiser. N’en déplaise à notre couple d’amis qui pour eux aussi l’adrénaline montait. Après avoir beaucoup bu, et que la soirée était bien entamée, nous nous retrouvons dans un endroit câlin du club assez spacieux avec un lit très large en forme circulaire et fort agréable. La copine du gars, Angélique, qui n’a cessé de me provoquer toute la soirée, est une plantureuse blonde a faire rugir tout un régiment. Je me retrouve allongée sur le lit et Caroline était tête face à moi en symétrie également allongée. Pendant que le lascar lui léchait les tétons de sa belle poitrine, Angélique, ce pétard venu d’ailleurs s’est littéralement jetée sur mon sexe en érection : je bandais comme un taureau. Elle commence par m’enlever mon pantalon, je me retrouve quasiment à poil, seul un léger T-shirt couvrait ma poitrine. Elle me prend ma bite très dure et commence des va et viens dans sa bouche pulpeuse. Au bout de quelques minutes ça monte déjà et je sens sa respiration car elle est toute excitée aussi. En même temps qu’elle me suce je lui mets des doigts incessants dans sa chatte lisse et rasée: elle gémissait comme c’était pas permis. A chaque doigté elle ’envoyait une giclée spectaculaire dans le visage. C’est une véritable femme fontaine. L’orgie à quatre monte en puissance quand ma copine se fait mettre des coups de butoir dans son minou, on entendait les couilles du mec taper sur sa chatte. Elle gémissait de plaisir, le tout après lui avoir fait un formidable cunnilingus. Je découvre que Caroline est femme fontaine aussi ! Angélique continue son entreprise de provocation en me mordant les deux oreilles puis par de langoureux coups de langue, elle me lèche le visage puis ma bouche le tout en descendant méthodiquement vers mon sexe. Elle fait des à-coups avec le bout de sa langue sur le gland de mon sexe, là je n’en pouvait plus, je lui crache d’abord une première giclée dans la face, sous le regard aguicheur de Caroline qui était en train de subir sous les assauts répétés du mec.

J’envoie une deuxième giclée encore plus impressionnante que la première : la fille était complètement aspergée. Elle se nettoie le visage avec des lingettes. C’est à croire qu’elle en voulait encore plus ! A sa demande je l’a mets sur le dos. Mes yeux croisait son regard sulfureux et si coquin avec de larges sourires. Angélique avait ce don de me faire monter aux arbres : dans la position du missionnaire je montais sur elle et par des va et vient constants elle rugissait de plaisir comme si elle découvrait la première fois les plaisirs du sexe!! Elle me repoussait, et à chaque fois que mon sexe sortait de sa chatte c’était une giclée assurée. Quelle coquine ! De son côté « Caro » prenait d’autant plus de plaisir qu’elle se faisait prendre son gros cul par derrière. Et en même temps nos femmes respectives s’embrassaient sur la bouche. Le mec et moi même étions encore plus excités de les voire à l’oeuvre. Ensuite c’est le bouquet final de cette baise mémorable. Le mec qui avait déjà éjaculé sur ma copine vient s’empaler dans la chatte de sa copine. Caroline a son cul bien dodue sur le visage d’Angélique. Je me retrouve debout face Caroline qui me pompe comme une princesse. Angélique envoie des coups de langue dans la jolie pastille marron de Caro. Elle devait être au ange car je repense aux coup de langue quelques minutes plus tôt qu’Angélique me faisait sur ma verge. Après plusieurs minutes et comme un symbole le mec sort son calibre et envoie la purée qui lui a recouvert le visage. J’en ai fais de même sur Caroline. J’ai déversé mon foutre jusqu’à la dernière goutte. C’était jouissif, un pure moment d’extase. Tous les quatre transpirions comme des bêtes ! Après s’être douchés puis rhabillés, nous étions tous éreintées mais heureux comme des gosses. Il était pas loin de 3h00 du matin. En trois ans de vie commune avec Caroline cette soirée aura indéniablement marquée notre vie sexuelle.. Soirée qui en appellera certainement d’autres dont une que je vous raconterai plus tard.

1262 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Un été complet dans un camping naturiste et échangiste

Blog Échangiste 2 août 2011

Je vais vous raconter le fabuleux été que nous avons passé avec ma femme l’an dernier. Nous sommes allés dans un camping naturiste qui s’est avéré être aussi, à notre grande surprise, échangiste. Ce camping était dans le coin de Drummondville et nous y avions loué un petit bungalow pour l’été. Les premiers jours, il a fallu se mettre nu dans ce camping naturiste et cela n’a pas été facile au début. Une fois l’appréhension du regard des autres passée, nous déambulions dans le camping naturiste sans aucune gêne.

Un soir, nous avions eu la surprise de voir un couple en train de faire l’amour sur leur terrasse aux yeux et à la vue de tous. Nous avions été très excités de regarder cette scène de notre bungalow. Nous nous étions caressés pour nous donner du plaisir et avions fait l’amour comme jamais auparavant. Le lendemain, nous avions fait la même chose en baisant comme des jeunes tourtereaux sur notre terrasse. Nous étions observés et cette sensation d’être vus par des voyeurs nous a beaucoup motivés et excités. Le lendemain, le couple que nous avions observé quelques jours plus tôt est venu frapper à notre porte. Ils voulaient nous inviter à boire l’apéro.

Nous voici quelques heures plus tard dans leur bungalow, nus en train de boire des bières. Nous avons beaucoup parlé et nous en sommes venus à ce que nous avions vu. Nous leur avons dit que cela nous avait beaucoup excités et que du coup nous avions fait la même chose. Le couple était en fait un couple échangiste qui venait en camping pour faire des rencontres et des expériences libertines. La femme, qui était une superbe femme mature avec de bons gros seins et un cul d’enfer me regardait sans cesse. Son mari me dit que sa femme avait beaucoup aimé la façon dont j’ai léché la chatte de ma femme et qu’elle aimerait bien essayer. Nous étions mal à l’aise.

La femme est venue vers moi et ma pris par la main pour m’entrainer sur le canapé. Elle s’est allongée sur le dos et a écarté ses cuisses. J‘ai découvert une chatte toute lisse et rose comme celle d’une jeune pucelle de 20 ans. Elle m’a guidé vers son vagin et je bandais comme un fou. Ma langue à glissé dans sa fente et j’ai pu gouter à un mélange de mouille et de transpiration. Le gars s’est approché de ma femme et l’a dirigée vers sa queue pour se faire sucer. Nous étions mal tous les deux, car c’était notre première expérience échangistes. Ma femme suçait le mec qui avait une grosse bite pendant que je bouffais la chatte de sa femme. Elle a voulu me pomper le gland, mais j’avais trop de pression dans les couilles alors je suis allé voir ma femme et je l’ai regardée. Le gars l’a allongée sur un canapé et lui a bouffé la chatte comme un fou. Ma femme me regardait avec des yeux brillants, signe qu’elle prenait du plaisir. Je suis retourné voir la femme et je l’ai prise en levrette comme un fou. Mes couilles tapaient contre son pubis et je voyais son trou du cul qui s’ouvrait. Le gars m’a dit de l’enculer, car elle adorait ça et que c’était une grosse salope. Nous avons baisé comme des malades toute la soirée et la femme m’a sucé la bite à peine sortie de son cul moelleux.

Tout l’été, nous avons baisé ainsi avec d’autres couples échangistes qu’ils nous ont fait rencontrer et depuis, chaque été, nous allons les retrouver pour des parties de jambes en l’air extraordinaires.

39514 vues au total, 7 vues aujourd'hui

Une soirée avec ma copine… et son amie

Blog Échangiste 23 juillet 2011

La semaine dernière, nous avons invité une amie de ma copine à manger une fondue. Nous aimons bien faire des soirées comme celle-là, car cela nous détend après de rudes journées de travail.

Valérie, l’amie de ma copine est arrivée dans la soirée et s’est installée dans le canapé. Elle m’a toujours excitée, car c’est une femme blonde pulpeuse avec des gros seins laiteux et de bonnes fesses. Ses yeux bleus et son piercing à la narine ajoutent du piment à cette belle femme. Ma copine sait que Valérie m’excite et elle a décidé de me mettre à l’épreuve au cours de cette soirée. Ce que je ne savais pas c’est qu’elles étaient de mèche toutes les deux. Je comprends mieux maintenant, le comportement libertin de Valérie à mon égard. Au cours du repas, elle a eu une attitude provocante et toutes les deux ont abordé des sujets intimes qui me mettaient mal à l’aise. Ma copine n’arrêtait pas de parler de la taille de mon sexe jusqu’au moment où, après quelques verres de vin, elle m’a demandé de montrer ma queue à Valérie. J’étais terriblement gêné. Elle est alors venue sortir ma queue de mon caleçon et les deux filles se sont assises à côté de moi. Elles ont envoyé leurs mains sur ma queue qui bandait dur. Elles m’ont branlé ensemble et ma queue me faisait mal tellement je bandais fort. Ma copine s’est penchée pour me sucer et Valérie me regardait dans les yeux. Elle a enlevé son haut et a libéré ses deux énormes seins blancs qui sont venus toucher ma cuisse. Puis elle a rejoint ma copine autour de ma queue et les deux filles m’ont sucée ensemble. Leurs langues se frôlaient à chaque fois et cela m’excitait un max. Je ne savais pas qu’elles étaient bisexuelles. Ma copine s’est foutue à poil et est venue s’empaler sur ma bite dressée. Je me suis allongé sur le canapé pour mieux la sentir. Valérie a enlevé sa petite culotte et s’est positionné au dessus de ma tête pour frotter sa chatte sur mon visage. Elle sentait très bon et son jus m’a inondé le visage. J’ai timidement envoyé quelques coups de langue entre ses lèvres et j’ai senti que cela lui a plu aux gémissements qu’elle faisait. Ma copine allait et venait sur ma queue tout en me pinçant les tétons. Valérie se frottait comme une malade sur ma bouche et me remplissait de mouille fraîche. Les filles ont voulues changer de position. Valérie s’est allongée sur le dos et ma copine est venue se mettre en 69 pour lui bouffer la chatte. J’étais en folie ! Ma copine m’a dit de venir la prendre en levrette pendant son 69. J’ai glissé dans sa chatte comme dans du beurre. Je lui ai martelé le vagin de coups de bites pendant que Valérie lui léchait le clitoris et lapait mes couilles à chaque passage. Elle a sorti ma queue de la chatte de ma copine pour la mettre dans sa bouche et boire le jus de chatte mélangé au gout de ma bite. J’avais envie de la prendre et elle l’a compris. Elles ont inversé les positions et me voici, en train de glisser dans la fente trempée de valerie qui couine comme une vraie salope. Je les ai baisées toutes les deux toute la soirée et je les ai fait jouir comme des folles. Mais maintenant, je devais prendre une pose, car je n’en pouvais plus. Ma copine et son amie se sont mises à genoux face à face et ont collés leurs beaux seins. Je me suis branlé au-dessus d’elle et j’ai inondé leur poitrine de mon sperme chaud et épais. Les deux filles se sont frottées ainsi et m’ont sucé la bite pour récupérer tout mon jus. Vivement la prochaine soirée.

19469 vues au total, 3 vues aujourd'hui

  • Une autre splendide soirée dans un club échangiste

    par sur 13 octobre 2018 - 0 Commentaires

    La soirée bat son plein dans ce merveilleux club échangiste du Québec. Virginie et son mec ne regrettent absolument pas cette soirée du nouvel an : d’ailleurs comment peut regretter une soirée où des femmes vous mettent la trique et l’inverse est certainement vrai ? Au cours de cette soirée marathon, il y avait un […]