Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Gastrosexualité, l’art de mélanger sexe et nourriture..

Blog Échangiste 12 décembre 2011

La sexualité, la sensualité ainsi que la cuisine sont intimement liées. Il n’est donc pas rare qu’un souper qui a débuté à table se termine au lit. Éveillons nos sens, déployons notre pouvoir de séduction et pimentons nos repas: décortiquons la gastrosexualité!

Sexe et bouffe dans les arts et la culture
L’objet Lobster Telephone (ou Aphrodisiac Telephone), de Salvador Dalí, démontre bien le lien étroit entre la bouffe et le sexe.

Le succès Milkshake, extrait de l’album Tasty, de la chanteuse urbaine Kelis, fait de délicieuses références au sexe… Miam!

Qui ne se souvient pas de la célèbre scène du frigo dans le film Neuf semaines et demie?

L’écrivain Oscar Wilde est bien connu pour avoir décrit la complicité existant entre nourriture et sexualité.

Saliver, manger, sucer, goûter
Voilà des mots qui s’appliquent autant au vocabulaire de la table qu’à celui du lit. Le côté sensuel des aliments ne nous est pas non plus inconnu. Qui n’a jamais remarqué la frappante ressemblance entre un pénis et une saucisse ou entre une vulve et une moule? Dans la littérature érotique, ne parle-t-on pas de la lubrification vaginale en employant le mot «nectar»? Bon appétit!

En rafale
Parmi les épices de l’amour, on compte le persil, la muscade, le cumin, le clou de girofle, la cardamome et le safran.

De récentes études démontrent que 25 % des femmes pensent à la nourriture toutes les 30 minutes alors que, dans le même intervalle, 10 % pensent au sexe.

52 % des hommes considèrent que faire la cuisine est un loisir et non une corvée.

1368 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  • Une soirée de feu dans un club échangiste

    par sur 15 juin 2018 - 0 Commentaires

    Avec ma copine nous sommes dans le libertinage et l’échangisme. Chaque été nous allons dans le sud de la France au Cap d’Agde pour nos vacances. L’été dernier, nous faisons la connaissance d’un couple fort sympathique de notre génération, la trentaine environ. On apprend avec Caroline, ma copine, qu’ils sont mélangistes et qu’ils pratiquent aussi […]