Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Fétichiste : nouvelle mode…

Blog Échangiste 19 février 2012

Fétichisme: nouvelle vague

Le fétichisme désigne l’association du désir sexuel à un objet, à une matière ou encore à une partie du corps. Tour d’horizon des fétiches les plus inusités.

«Au cours de leur enfance ou lors de leurs expériences sexuelles, les amateurs d’un fétiche en particulier ont associé un objet (pneu, cigarette, soulier, lingerie, etc.) au plaisir sexuel. Le stimuli (l’objet) est ainsi incorporé dans les fantasmes sexuels durant la masturbation et renforcé par l’éjaculation et l’orgasme», explique la sexologue Sophie Brousseau.

5 fétiches des plus étranges

 

1 Les aisselles
Même si la chasse aux poils semble être de plus en plus populaire de nos jours, il paraît que, pour certains, la vue de dessous de bras poilus soit synonyme d’excitation sexuelle. Plusieurs sites pornographiques se consacrent d’ailleurs entièrement à cet aspect!

2 Le zentaÏ
Le mot japonais zentaï fait référence à un vêtement qui moule le corps dans son intégralité, de la tête aux pieds. Parfois taillé dans du vinyle ou du latex, ce costume offre un spectacle des plus impressionnants.

3 Les couches-culottes
Les adeptes de ce fantasme sexuel sont mieux connus sous le nom de diaper lovers. Ils carburent au désir de porter une couche-culotte et d’être traités comme des bébés. Un véritable diaper lover serait même susceptible d’atteindre l’orgasme au simple contact de sa couche. Drôle de garderie, non?

4 Vomir
Plutôt marginale, l’émétophilie, également connue sous l’appellation «douche romaine», consiste à aimer vomir sur quelqu’un ou se faire vomir dessus lors de l’acte sexuel. Miam! Miam!

5 Mécanophilie
La relation émotive qu’un homme entretient avec sa voiture est bien connue. Mais voilà que certains développent littéralement une passion «métallico-charnelle» pour ces dernières. En 2009, Edward Smith affirmait avoir fait l’amour à plus de 1000 véhicules automobiles durant sa vie.

En rafale

Saviez-vous que Montréal est une des destinations fétichistes les plus hot en Amérique du Nord?

Le terme «fétiche» nous vient d’un mot portugais qui fait référence au charme et à la sorcellerie.

Le fétichisme est davantage présent chez les hommes, parce que ceux-ci sont plus sensibles au conditionnement que les femmes.

Une étude importante révèle que le fétiche le plus populaire du monde serait les talons hauts; 47 % des participants croient que les pieds ainsi que les orteils sont les parties du corps les plus attirantes.

5489 vues au total, 0 vues aujourd'hui

Une soirée dans la peau d’une sado-masochiste

Blog Échangiste 19 février 2012

Une soirée dans la peau d’une BDSM

Dans un cadre scolaire, je me suis rendu dans une soirée sadomasochiste afin d’analyser leurs pratiques et leur mode de vie. Laissez-moi vous dire que c’est une magnifique communauté, et que les stéréotypes et préjugés sont à mettre de côté!

La soirée déjà débutée j’arrive, avec 2 collègues d’école et nos 2 «bounceurs», et l’on dépose nos manteaux au vestiaire. Déjà, l’ambiance est installée. Les lumières sont rouges et tamisées. Les appareils sont multiples et inusités. D’un côté, une table style «docteur», sur laquelle un professionnel fait de l’acupuncture que je dirais «sexy», autour des mamelons et sur tout le corps. Un peu plus loin, une planche de bois nappée d’un gros «X» et un maître des fouets sont prêt à accueillir les esclaves et les soumis. Dans le fond à droite, une artiste applique un semblant de peinture, du latex liquide, sur le corps des soumis. Le plaisir dans cette activité? La sensation du latex qui fige et qui s’ajuste au corps et la souffrance de le retirer.

Droit devant, un cerceau pend du plafond. À sa droite, des planches de bois avec des espaces entre chaque permettent aux esclaves de se hisser plus haut afin de recevoir des corrections. Juste derrière, une autre table style médecin, qui accueille les soumis qui s’y couchent sur le ventre et reçoivent une fessée.

Au fond, un endroit libre ou, plus tard, le couronnement d’une esclave sera effectué. De ce que j’en ai compris, après 6 ans de soumission à sa maitresse, une esclave est couronnée et reçoit son collier (style collier de chien) qui l’accueille officiellement comme esclave absolue. Cette dernière fait un discours pour inaugurer le moment. C’était une célébration haute en couleur!

Du côté gauche, un petit salon. Au fond, un faux fourneau avec grillage et lumières rouges accueillera plus tard des esclaves en punition. Aussi, un esclave se prête à des nettoyages de souliers et à des massages de pieds, aux commandements de son maître.

Bref, toute une ambiance! Et je ne vous ai pas parlé des habillements. Latex, cuir, noir, studs, nudité et cache-visage. Tout le monde a enfilé ses plus beaux habits pour se rendre à la soirée.

À notre entrée, une liste exhaustive des règlements explique les règles de l’or de ce type de soirée. À notre grande surprise, le sexe est interdit. Également, il est suggéré de seulement regarder si c’est notre première soirée. Nous nous sentons alors vraiment les bienvenues. Après un tour du proprio, on commence à discuter avec quelques membres de la communauté, qui nous ont fait des révélations sur leur mode de vie et leurs pratiques.

 Des rencontres enrichissantes

Les discussions nous ont permis d’en apprendre beaucoup sur le mode de vie des gens de cette communauté. Voici quelques rencontres que nous avons faites:

J’ai discuté avec un homme qui est marié. Après quelques années de bonheur conjugal, monsieur ne se pouvait plus de garder son secret: il aime dominer! Il en a donc glissé un mot à sa femme, mais cette dernière n’est pas très allumée par la pratique. Après coup, ils décident que monsieur aura droit d’avoir une «esclave» de temps en temps, pour satisfaire ses besoins. Ainsi il se rend dans des soirées BDSM, il rencontre une esclave avec qui il s’adonne aux ébats dont il rêvait depuis la rencontre avec sa femme. Plein de bonheur, il veut la revoir, toujours, toujours…. Mais cette esclave se trouve à être elle-même en couple. Alors, le temps commence à manquer, et il discute avec son esclave. Ensemble, ils concluent qu’il a droit d’avoir une copine pour satisfaire ses pulsions restante… Woaw! Tout un mode de vie! Je me demande bien où il trouve du temps pour faire à souper, et s’occuper de ses enfants s’il en a! Mais tout de même, quelle belle façon de répondre à tous ses besoins amoureux, sexuel et dominateur… Qu’en pensez-vous?

Nous avons également discuté avec un couple spécial. L’homme et la femme étaient vêtus de latex, à la demande de monsieur. En effet il nous explique que c’est son plus grand fétiche. Sa copine, elle, est une dominatrice dans l’âme, mais monsieur n’adhère pas à ses pratiques. Alors ils visitent les soirées de la communauté BDSM. Ils en profitent pour se vêtir de la texture préférée de monsieur. Ce qu’il explique, c’est que la sensation d’avoir du latex sur le corps est un peu «étouffant» pour la peau. Quand la peau ne respire pas, cela lui procure une grande excitation. Il aime également l’odeur et la texture au toucher du latex. Dans ces soirées, la femme en profite pour donner quelques fessées, puisqu’elle ne peut satisfaire cette pulsion avec son copain.

Nous avons également parlé avec une des jeunes membres de la communauté. Cette dernière nous explique qu’elle est mariée, mais qu’elle a besoin de se sentir soumise. Elle nous fait part qu’elle a rencontré sa maîtresse dans une soirée BDSM organisée par la communauté. Bien qu’elle n’ait pas une très grande attirance physique envers elle et qu’elle soit plus vieille, elle nous explique à quel point les rencontres qu’elle a avec sa maitresse la font grandir. D’abord, elle dit avoir une croissance personnelle à travers les rencontres. De se soumettre à quelqu’un, de lui servir son café et de tenir ses paquets pour les courses, c’est un bon moment pour se découvrir et réfléchir sur ses capacités en tant que personne. D’ailleurs, ces rencontres ne sont jamais sexuelles. Elle dit qu’elle aimerait bien trouver une maîtresse avec qui elle s’entende non seulement sur le plan psychologique mais aussi sur le plan de l’attirance, mais que pour l’instant, ce type de relation la satisfait.

3487 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  • Un été complet dans un camping naturiste et échangiste

    par sur 2 août 2011 - 3 Commentaires

    Je vais vous raconter le fabuleux été que nous avons passé avec ma femme l’an dernier. Nous sommes allés dans un camping naturiste qui s’est avéré être aussi, à notre grande surprise, échangiste. Ce camping était dans le coin de Drummondville et nous y avions loué un petit bungalow pour l’été. Les premiers jours, il […]

  • Un nouveau couple d'amis avec nous au resto... Se finit par une soirée au lit à 4

    par sur 5 septembre 2011 - 0 Commentaires

    Nous avons sympathisé avec un couple de parents que nous avions rencontrés au fil de l’année en allant chercher nos petits à l’école et nous avons fait plusieurs repas ensemble. Un soir, nous avons décidé de fêter le départ des enfants chez les grands-parents en allant au restaurant avec ce couple d’amis. Tout le monde […]

  • Jouer avec le fantasme

    par sur 16 novembre 2010 - 5 Commentaires

    Jouer Avec Le Fantasme est beaucoup plus qu’un simple site de rencontre. Il constitue en fait un monde unique dédié exclusivement à la réalisation de vos fantasmes. Le plus extraordinaire chez nous c’est la multitude de possibilités que nous vous offrons pour vous permettre enfin d’exprimer sans gêne, sans retenue et dans un total respect […]

  • Une soirée avec ma copine... et son amie

    par sur 23 juillet 2011 - 0 Commentaires

    La semaine dernière, nous avons invité une amie de ma copine à manger une fondue. Nous aimons bien faire des soirées comme celle-là, car cela nous détend après de rudes journées de travail. Valérie, l’amie de ma copine est arrivée dans la soirée et s’est installée dans le canapé. Elle m’a toujours excitée, car c’est […]

  • L'Orage, espace libertin

    par sur 25 janvier 2014 - 2 Commentaires

    DESCRIPTION : Premier club échangiste au Canada, L’orage est depuis 16 ans, le meilleur club à Montréal. Ambiance feutrée et relaxante dans un décor chic et chaleureux. Un bar de style Lounge avec permis d’alcool est disponible. HEURES D’OUVERTURE : Jeudi à compter de 21H30 , vendredi et samedi de 21H30 à 3H. TARIFS : […]

Derniers articles