Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Un nouveau condom révolutionnaire et très facile à enfiler

Blog Échangiste 23 octobre 2011

Appelé Pronto, il serait plus facile d’utilisation que les produits actuellement dans le commerce et pourrait ainsi encourager un plus grand nombre de personnes à se protéger.
Interviewé par le blog Springwise le 18 octobre, son inventeur Willem van Renburg a expliqué que le fait de vivre dans le pays le plus touché par le sida dans le monde l’avait influencé pour créer un meilleur préservatif.

«Le préservatif se présente dans un emballage individuel habituel – mais qui sert aussi d’applicateur – dans une gaine protectrice,» décrit Springwise. Le site internet du produit propose une vidéo explicative pour enfiler le préservatif: cassez l’emballage en deux, étirez l’applicateur plastique, puis déroulez le jusqu’à la base de la verge, retirez l’applicateur, le tout dans un seul mouvement.

Après des années de développement et de tests, le Pronto est prêt à être commercialisé à grande échelle. On peut se le procurer en Afrique du Sud depuis février, et l’entreprise prévoit de décrocher des contrats de distribution à travers le monde. La première licence internationale aurait déjà été concédée à une entreprise suisse, selon le fabricant. Mais le Pronto a aussi un coût: un paquet de trois préservatifs coûte R33,95, soit environ 1,40 dollars l’unité.

Dans ce domaine, d’autres entreprises innovent aussi. Par exemple, l’entreprise de biotechnologie britannique Futura Medical a mis au point un nouveau préservatif, connu sous le nom de CSD500, dont l’intérieur est recouvert d’un gel vasodilatateur qui accroît l’afflux sanguin et permet une érection plus importante et plus longue.

Le produit devrait bientôt recevoir le feu vert des autorités, et l’entreprise spécialisée Durex a même annoncé qu’elle le proposera en Europe d’ici la fin de l’année.

2909 vues au total, 0 vues aujourd'hui

  • Une soirée de feu dans un club échangiste

    par sur 15 juin 2018 - 0 Commentaires

    Avec ma copine nous sommes dans le libertinage et l’échangisme. Chaque été nous allons dans le sud de la France au Cap d’Agde pour nos vacances. L’été dernier, nous faisons la connaissance d’un couple fort sympathique de notre génération, la trentaine environ. On apprend avec Caroline, ma copine, qu’ils sont mélangistes et qu’ils pratiquent aussi […]