Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion

Abandon du soutien-gorge : risque-t-on le mal de dos et les seins qui tombent ?

Blog Échangiste 25 juillet 2021

Dans «soutien-gorge», il y a «soutien». S’affranchir du haut de sa lingerie ou carrément l’abandonner nous expose-t-il au mal de dos et à une poitrine qui tombe ? Réponses.


Durant le confinement, certaines femmes ne se sont jamais senties aussi libres qu’en enlevant leur soutien-gorge. Selon un sondage Ifop réalisé en juillet 2020, 18% des jeunes filles interrogées de moins de 25 ans sont adeptes du no-bra (l’absence de soutien-gorge), un chiffre quatre fois supérieur à celui évalué avant le confinement. Si d’autres n’ont pas attendu mars 2020 pour s’affranchir de la lingerie, celles convaincues du confort offert par une poitrine libre de ses mouvements, peuvent s’interroger. Puisque dans «soutien-gorge», il y a «soutien», s’expose-t-on dès lors à des douleurs de dos quand on arrête d’en porter ? Quid d’une poitrine volumineuse ? Les seins finiront-ils inévitablement par viser le sol ?

La suite ici.

  

262 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Annonces partenaires

Ajouter un commentaire

  • Abandon du soutien-gorge : risque-t-on le mal de dos et les seins qui tombent ?

    par sur 25 juillet 2021 - 0 Commentaires

    Dans «soutien-gorge», il y a «soutien». S’affranchir du haut de sa lingerie ou carrément l’abandonner nous expose-t-il au mal de dos et à une poitrine qui tombe ? Réponses. Durant le confinement, certaines femmes ne se sont jamais senties aussi libres qu’en enlevant leur soutien-gorge. Selon un sondage Ifop réalisé en juillet 2020, 18% des jeunes […]